jeudi 19 mai 2016

Innovation collaborative, ou bien, ouverte : le cas des trames pour élaborer des modèles d'affaires numériques

Ce vendredi 20 mai, se tiendra à L'Automobile Club de France le colloque "Designer l'entreprise 2020".

Organisé par le réseau d'entreprises Cigref, ce colloque s’appuiera sur les résultats du programme international de recherche ISD lancé par la Fondation Cigref en 2010 et qui a associé 51 laboratoires sis aux Etats-Unis d'Amérique, en Europe et en Asie.

Lors de ce colloque, on pourra notamment découvrir des "nouveaux modèles analytiques (...) mettant en évidence les tensions, les opportunités et les risques [du numérique]".

Parmi les modèles retenus par ISD, on peut repérer la trame "VISOR" (Valeur, Infrastructure, Services, Organisation et Revenus) créé par Omar El Sawy et Francis Pereira, professeurs à la Marshall School of Business de l’Université de Californie du Sud.

Pour sa part, l'offre avance également des trames pour éclairer les managers pilotant leur entreprise dans le numérique : c'est par exemple le Business Model Canvas (BMC), distribué par la startup Strategyzer AG, Suisse.

Pour un design made in France, on pourra repérer le Business Model Pavement for Digital (BMPD), une forme évoluée du BMC distribuée par le cabinet Dô-Khac Decision, Paris.

Une étude épistémologique de ces trames pourrait être intéressante.

Mais si on prend le point de vue de l'Open Innovation, on peut apprécier leur niveau d'ouverture respectif :
  • la trame VISOR est publiée sous copyright [1]
  • la trame Business Model Canvas (BMC) est publiée sous Creative Commons BY SA
  • la trame Business Model Pavement for Digital (BMPD) est publiée sous Creative Commons BY NC SA [2].



[1] à notre connaissance.
[2] avec l'aval de Strategyzer AG.
Pour tout commentaire, vous êtes invités à prendre contact avec l'auteur de ce billet.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.