vendredi 24 septembre 2021

Sorare, une entreprise numérique créative [sep 2021]

En septembre 2011, dans la foulée du lancement par la Fondation Cigref du programme international de recherche Information Systems Dynamics (ISD) pour explorer la notion d'entreprise numérique [1a],  nous avions énoncé la théorie de l'entreprise numérique comme résultat de la collision entre les technologies d'information et la propriété intellectuelle [1b].

10 après, cette théorie trouve une preuve à 680 millions de dollars, qui est le montant de la récente levée de la startup Sorare [2a][2b].


La nature de l'équation est sans surprise pour les acteurs de l'entertainment et plus largement des industries culturelles et créatives.

Pour les autres secteurs industriels, on peut s'attendre à une accélération de la maturité du droit d'auteur  [3]. 

On pourra observer plus particulièrement la maturité du droit à la paternité dans l'EdTech [4a][4b].

 

[1a] Programme Cigref ISD, Commentaires, Quantum of thoughts du matin
[1b]L'entreprise numérique créative, une interprétation de l'entreprise numérique, L'entreprise numérique créative, 6 septembre 2011
[2a] Un demi-milliard d’euros : la start-up française Sorare signe une levée de fonds record pour des cartes numériques à collectionner, Le Monde, Vincent Fagot, 21 septembre 2021
[2b] La start-up française Sorare annonce une levée de fonds records pour ses vignettes numériques de joueurs de football, l'Equipe / AFP, 21 septembre 2021 
[3] Etat de maturité du droit d'auteur chez les acteurs économiques, X-Propriété-Intellectuelle, 26 août 2019
[4a] Ed Tech ou la désintégration de la chaine de valeur de la formation professionnelle, X-Open-Innovation, avr 2019
[4b]Sécuriser les outils de management visuel sur tableau blanc virtuel, X-Propriété-Intellectuelle, sep 2021