lundi 17 septembre 2018

Après les serious games, les serious afterworks

Ce mardi 11 septembre, le second afterwork de l'AX [1] a largement bénéficié des 27°C et du beau temps : plus de 180 camarades se sont retrouvé(e)s dans les jardins de la boîte à claque, 5 rue Descartes, Paris 5e [2] pour cultiver leur réseau, partager des expériences et nourrir leurs amitiés.

Mais aussi pour initier des contacts en vue d'une prochaine évolution de carrière ou d'une transition professionnelle, ou tout simplement, de business.

Pour notre part, fondateur d'une TPE qui franchise des Agile games [3], nous avions apporté quelques exemplaires d'Agile games en vue de partager des parties "sérendipitives" [4] avec des camarades intrigué(e)s...et nous sommes repartis des recommandations pour des contacts.

Les afterworks de l'AX sont des afterworks, mais pour certain(e)s camarades, sérieux. 



[1] Retour sur le deuxième afterwork de l'AX, sur le site de l'association des alumni de l’École Polytechnique.


[2]  "La boîte à claque est le petit bâtiment situé au 5 de la rue Descartes et qui fut, jusqu’au transfert à Palaiseau, l’entrée des élèves [de l’École polytechnique]. 
Son nom lui vient de sa forme qui, en plan, évoque le carton à chapeau du bicorne. Construit par André Marie Renié entre 1835 et 1838, l’édifice est selon Werner Szambien un bon exemple d’architecture « parlante tardive » , dont la façade est largement inspirée par le motif de l’arc de triomphe, celui que les nouveaux élèves victorieux des épreuves du concours franchissent pour pénétrer dans leur École.

Photo Tru Do-Khac CC BY SA

La décoration, dominée au claveau de la porte principale par une Minerve, s’organise autour du thème de la double gloire de Polytechnique : valeur militaire, symbolisée par un aigle et des trophées, valeur scientifique, avec une chouette, des globes, des lunettes et des instruments de mesure de l’autre.
Ces sculptures de Romagnési sont complétées à l’attique par les médaillons des plus anciennes gloires du lieu : Monge, Berthollet, Lagrange, Laplace et Fourcroy. "

Source : Le bicorne et la boîte à claque : création du patrimoine et construction identitaire du sein des établissements d'enseignement supérieur parisiens, Christian Hottin, Conservateur du patrimoine, Mission ethnologie; DAPA – Ministère de la culture, 2005



[3] Les Agile games sont des outils créatifs pour rendre Agile les entreprises et administrations. Sur X-Open-Innovation, a "bio SEO" case while marketing an Agile game

[4]"La sérendipité est [la capacité] de réaliser une découverte scientifique ou une invention technique de façon inattendue à la suite d'un concours de circonstances fortuit et très souvent dans le cadre d'une recherche concernant un autre sujet." (Source wikipedia).
Un environnement sérendipitif : par exemple, la concertation nationale Ambition Numérique  (2014), qui a permis d'imaginer le dispositif FairlySource

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.